Photos

Séjour organisé par Mme Alina FÎNTÎNARU, Mme Michaela PAVEL, Mme Karla TOADER et M. Cătălin CRAUCIUC. Avec le concours de l’ensemble de leurs collègues de l’Ecole Petru Poni.
Roumanie : Ecole de Petru Poni

 

Délégations présentes :

Espagne: Instituto Antonio Machado.
Mme Esperanza DESPIERO MEDINA, Mme Victoria GONZAL SAEZ
République tchèque: Jazykové Gymnázium Pavla Tigrida.
Mme Simona BROTHANKOVA, Mme Marie DROBIKOVA.
Hongrie: Jurisich Miklos Gimnazium
Mme Ilona MATRAINE TALOS, M. Istvan MATRAI, Mme Melinda KATO-FÖLDVARI, M. Sandor BANCSO et Mme Andrea BANCSO.
Chypre : Collège Panayia Theoskepasti.
M. Andreas Pentaras.
France: Lycée Henri Moissan.
Mme Malika GOBERT.

Mercredi - 16 février:

Matinée:
  • Le voyage. Arrivée des délégations à Iasi

Soirée:
  • Accueil des délégations à l'hôtel Le Majestic par Catalin CRAUCIUC, Mihaela  PAVEL et Carla TOADER.

  • Installation des délégations et repas.

Jeudi - 17 février :

9h00:
  • Rendez-vous avec l'ensemble des délégations, puis départ vers l'école Petru Poni.
    À pied à travers la ville de Iasi, afin d’établir un premier contact avec la ville roumaine.

9h00:
  • Accueil traditionnel (pain et sel) à l'école Par M. Mihai Pălimaru le Principal de l'école, l'ensemble de l'équipe pédagogique et les élèves engagés dans le projet.

10h00:
  • Exposés de présentation de la scolarité et de l’éducation en Roumanie.

  • Exposés de réflexion sur l’enseignement. Rapport avec la créativité, ou comment réformer l’école de manière positive.

  • Film pour présenter la diversité des activités de l’école Petru Poni.

    • Présentation en français de l'école, et de la réforme éducative en cours par M. Mihai Pălimaru.
      Réflexion sur ce que doit apporter l'école, apport enrichi, décuplé par les collaborations européennes dans le cadre des projets Comenius.

    • Présentation du système éducatif par Mme Fintinaru Alina.
      Avec l’appui d’une documentation proposée aux délégations sous forme de PowerPoint, Mme Fintinaru a présenté le système éducatif roumain, afin de placer l’ensemble des partenaires en terrain connu. Cette présentation sera complétée et enrichie au fur et à mesure de notre séjour par les diverses visites programmées.

    • Exposé sur l’école, son apport, ses limites, son fonctionnement, par M. Tudor Giurgică Tiron.
      Afin de compléter la réflexion non seulement sur l'école et sur l'enseignement des sciences (questionnement au cœur de notre projet comenius), M. Tudor Giurgica Tiron, brillant élève du Collège National, bilingue et déclaré élève de l'année, a réalisé tout en anglais une présentation de ce que doit / pourrait être l'école. A travers un ensemble de documents (articles, caricatures de journaux anglo-saxons, expériences visuelles) grâce auxquels il étayait son propos, M. Tudor Giurgica Tiron a discuté de la créativité, de son apport, de son expression permise ou non à l'école. Cette présentation était un beau moment de réflexion profonde agréablement agrémenté d'un humour subtile.

    • Film exposant les différentes activités de l’école, ses concours, ses ateliers.
      Le film a ainsi montré que l’école Petru Poni était très active en matière d’ateliers extrascolaires, mais également très active dans la participation à des concours de dimension nationale ou régionale. L’école est ainsi le lieu d’une ouverture à tous les niveaux : européen, national, régional, urbain. Elle offre à ses élèves des opportunités uniques, des formations diverses, des parcours de découvertes variés, ainsi qu’une vitrine appréciable. En effet, nous avons pu voir dans le film de présentation, différents spectacles mettant en scène des élèves engagés dans une formation artistique poussée (danse, théâtre…). L’école a entre autres participé à un concours d’informatique, domaine dans lequel elle forme tous ces élèves grâce à un équipement adapté et à des cours réalisés en partie sur ordinateur.

    • Spectacle de danse réalisé par des élèves de l’école

 

13h40: Réunion Comenius.
  • En l’absence de Mme Vassiliki Gouma, pour cause de maladie, c’est Mme Alina Fintinaru qui a présidé et dirigé la réunion.

  • Ainsi Mme Fintinaru a lancé une discussion sur l’ « ère de la connaissance » et a souligné le lien avec notre propre projet et ses implications. Elle a également présenté l’ensemble du programme de la rencontre à Iasi en plaçant chaque visite sous le signe de la découverte et du partage. Chaque visite s’intègre ainsi dans le programme d’activités auxquelles notre projet nous engage.

  • Mme Fintinaru a par ailleurs rappelé à l’ensemble des partenaires les objectifs de notre deuxième année de partenariat, ainsi que les produits finaux à rassembler et présenter dans le cadre du projet.

  • Pause café / goûter.

 

12h30: Cours de géographie et de Biologie, en laboratoire informatique. La méthode AeL.
  • Nous avons été conviés à assister à des cours de géographie et de biologie en laboratoire informatique, afin de découvrir l’interface AeL, qui met à la disposition des professeurs et des élèves un matériel didactique innovant. Cette interface permet la mise en œuvre de compétences informatiques tout en évaluant les compétences des élèves dans une matière donnée.

  • LE LABORATOIRE : Le laboratoire se présente comme une salle informatique disposant d’une bonne vingtaine d’ordinateurs.

    • L’interface professeur :

Le professeur dispose d’un « screen control » lui permettant de surveiller l’activité de chacun des élèves, de l’évaluer, de vérifier sa participation et de le corriger s’il le faut. Le professeur est ainsi à même de mettre les élèves au travail sur leur ordinateur, mais il est également en mesure d’arrêter toute activité des élèves simplement à partir de son écran de contrôle.

    • L’interface élève :

L’interface des élèves est accessible au moyen d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe personnels. Le langage de l’interface peut être modifié. Une fois l’interface lancée, l’élève n’a plus qu’à choisir sa classe, son cours, et son professeur, afin de trouver l’activité à mener.

    • Les cours :

Nous avons pu mener une activité complète sur la leçon de biologie suivante : « Des animaux et des plantes dans différents milieux ». La leçon était présentée en français (et les élèves eux-mêmes ont suivi la leçon en français, ont lu les documents à l’écran en français) par Mme Carla Toader. L’activité présente des textes, des documents, des animations, en procédant par observations successives, pour parvenir à des conclusions théoriques. L’activité se termine par une petite évaluation qui vérifie la compréhension des élèves.
Le cours de géographie portant sur l’Europe Centrale, L’Allemagne s’est déroulé de la même manière (observation – conclusions – évaluation).

14h00:
  • Repas offert à l’ensemble des partenaires par la délégation roumaine, à l’Hôtel Le Majestic.

Après-midi:
  • Libre.

Vendredi - 18 février :

9h00:
  • Rendez-vous avec l'ensemble des délégations.

10h00: Départ des délégations à pied pour la visite de la ville de Iasi.
  • La visite a commencé avec la plus ancienne rue de la ville, rue charmante et abritant de nombreux kiosques de livres, mais également une boutique d’Antiquités absolument unique : le gérant haut en couleur de cette caverne d’Ali Baba dispose d’objets aussi divers et étonnants les uns que les autres, souvent en provenance de l’ensemble de l’Europe. Par exemple, la boutique possède le plus petit livre de Roumanie !

  • Nous avons poursuivi notre visite au Palais des Enfants. Nous avons été très chaleureusement accueillis dans cette institution par son président et de nombreux professeurs. Le président a procédé à plusieurs exposés :

    • Sur l’histoire de la ville de Iasi, haut lieu de la culture en Roumanie.

    • Sur le Palais des Enfants, qui compte 500 élèves inscrits. Le Palais des Enfants proposent un grand nombre de champs d’apprentissage, comme les langues étrangères, la danse, la musique, le dessin, le modélisme, la biologie, l’informatique … L’institution propose des activités, des cours extrascolaires aux enfants de la ville et ce, de manière gratuite, afin de compléter l’enseignement scolaire, ou bien afin de découvrir d’autres activités. L’impact de cette institution est très important, puisque les activités proposées aux élèves peuvent avoir des débouchés scolaires ou extrascolaires : les formations proposées peuvent en effet permettre d’entrer dans des établissements scolaires, autant qu’elles permettent de participer à des concours (nationaux, régionaux) ou des festivals. D’ailleurs, la plupart des élèves mettent en pratique et en valeur leur apprentissage en participant à un très grand nombre de ces concours et festivals, ce qui donne un grand rayonnement au Palais dans l’ensemble de la Roumanie.
      Afin de nous montrer la qualité de cette institution et ce qu’elle apporte aux enfants, les professeurs et leurs élèves nous ont présenté plusieurs prestations : en chant, en danse et gymnastique, en dessin, en informatique, en musique (apprentissage du violon). Pouvant être inscrit dès l’âge de 3 ans au Palais, les enfants y bénéficient d’une formation, d’un apprentissage rigoureux et de qualité, qui leur permet de s’investir au maximum dans une discipline, de développer de grandes qualités dans une matière. La fierté et l’engagement d’une part du président, d’autre part de son équipe d’enseignants offraient l’exemple d’une institution qui cultive le plaisir d’apprendre et le goût de la rigueur, et qui sait le transmettre aux jeunes générations.
      L’ensemble des présentations était assuré à la fois en français et en anglais, afin de permettre la meilleure compréhension possible de l’ensemble des partenaires en visite.

  • Suite à l’ensemble de ces démonstrations, l’équipe du Palais des Enfants a offert un goûter aux délégations du projet comenius, puis nous avons continué notre périple dans la ville.
13h00:
  • Déjeuner des délégations à l’Hôtel Unirea, avec vue panoramique sur la ville de Iasi.

15h00: Départ pour l’Institut Petru Poni, situé sur la « Colline de la culture » à Iasi (ainsi nommée puisqu’elle regroupe de nombreuses institutions scientifiques et culturelles).
L’Institut Petru Poni :
  • Le P. " Poni "Institut de chimie macromoléculaire est un institut d'excellence de l'Académie roumaine. Créée en Février 1949, l'Institut a une longue tradition de plus de cinquante ans dans la recherche fondamentale et appliquée dans le domaine de la chimie organique et inorganique, la chimie des polymères et la physique.

  • Situé dans les collines Copou et étendu sur une superficie de dix mille mètres carrés (laboratoires de synthèse et d'analyse physico-chimique, salle de conférence, une bibliothèque, des unités de production, ateliers mécaniques et électriques), avec une équipe de recherche dont les réalisations (articles, brevets, la participation lors de réunions nationales et internationales, les technologies élaborées et mises en œuvre dans l'industrie) sont reconnues en Roumanie et à l'étranger, l'Institut est depuis de nombreuses années dans la première ligne de la recherche roumaine.

  • Notre portfolio contient plus de 1500 articles scientifiques publiés ces dix dernières années (la plupart d'entre eux dans des revues internationales) et plus de 100 projets réalisés en coopération avec des partenaires de l'étranger. Rien qu'en 2004, l'Institut était engagé dans 55 projets internes et externes, et dans 6 autres projets conduits grâce à des financements européens.

  • Adresse internet : www.icmpp.ro

  • C’est une opportunité unique qui a été offerte aux délégations, en particuliers pour les élèves participant à l’échange : celle d’entrer dans un laboratoire de recherche de la dimension de celui de Iasi. Nous avons pu bénéficier d’une présentation complète par l’une des scientifiques de l’Institut, présentation intégralement faite en français, puis retraduite en anglais. Les activités suivantes ont ainsi été décrites :

    • Accueil de scientifiques du monde entier.

    • Organisation de conférences.

    • Accords et travaux en collaboration avec l’ensemble des pays d’Europe.

    • Accueil de doctorants.

    • Réalisation de projets de recherche, notamment grâce à des fonds européens.

    • Travail essentiellement réalisé sur les polymères.

  • Les nouveaux locaux, le matériel financés grâce aux fonds européens nous ont été montrés.

  • L’ensemble des délégations s’est dirigé vers l’Université Alexandre Ioan Cuza, en traversant le grand parc qui porte le nom du grand poète national Mihai Eminescu (1850-1889).

17h30:

Université Alexandre Ioan Cuza.

  • Salle des pas perdus et ses fresques: Avant d’entrer dans le bâtiment de Biologie et ses laboratoires, nous avons été conviés à découvrir la « Salle des pas perdus » de l’Université de Technologie, et ses fresques (réalisées par l’artiste Sabin Balasa) très impressionnantes représentant des légendes roumaines ou des mythes universels, voire certains grands personnages historiques (Comme Etienne le Grand). Une partie des bâtiments de l’université a été construite sur les plans de l’architecte français Louis Blanc, dans un style néo-classique.

  • Nous avons ensuite été conduits dans un laboratoire, où un professeur nous a présenté l’Université, les programmes de recherche menés, les projets en cours. Les lieux, les échanges réalisés avec l’ensemble des Universités d’Europe et du monde, ainsi que les évènements marquants nous ont été exposés cette fois en anglais, avec une retraduction en français de la part de Mme Fintinaru

17h30:

  • L’ensemble des délégations était ensuite convié à un buffet / découverte de la tradition culinaire roumaine, dans les locaux de l’Ecole Petru Poni. Toute l’équipe pédagogique de l’Ecole, c’est-à-dire également les professeurs non engagés dans le projet Comenius, a participé à la préparation de ce buffet.

  • Découvertes culinaires et chaleur humaine étaient au rendez-vous de ce banquet, au cours duquel la délégation roumaine a remis les certificats de présence aux partenaires européens, ainsi qu’un cadeau, produit finale, cf. la Candidature: un vase inspiré de la « culture Cucuteni » c’est-à-dire empruntant la forme du symbole de la fécondité tel qu’il était représenté dans la culture néolithique de la région de Cucuteni entre le 5e et le 4e millénaire avant J.C.

Samedi - 19 février:

Excursion thématique : découvrir le nord de la Moldavie, ses particularités culturelles, biologiques, géologiques et ethnologiques
  • Visite du Musée de Cucuteni, dans la ville Piatra-Neamţ.

  • Découverte des Gorges de Bicaz.

  • Découverte de  la Vallée de la rivière Bistriţa.

  • Visiter la ville Vatra Dornei  et son activité Spa-touristique, grâce à son relief et aux sources d’eau minérale)

  • Musée Ethnographique de Bucovine.

8h00:

Départ de Iasi en bus.

10h00:
  • VISITE DU MUSEE DE CUCUTENI : Découverte des particularités ethnologiques de la région.
    Nous avons fait un premier arrêt dans la ville de Piatra Neamt où nous avons visité avec un conférencier le musée qui propose la collection de la civilisation « Cucuteni ». Ensemble archéologique qui présente l’art et l’artisanat des populations néolithiques (5-4e millénaire av. J.C.) de la région.
  • DÉCOUVERTE DES GORGES DE BICAZ : Découverte des particularités géographiques.
    Gorges longues de 8km au cœur d’un parc naturel protégé, le site des Gorges de Bicaz est une grande attraction dans le pays, pour la beauté de ses  eaux rapides, mais également pour le défit lancé par les falaises escarpées qui tentent beaucoup de grimpeurs. Nous avons découvert à cette occasion la légende de Ceahlau et le Rocher du Diable.
    • La légende de Ceahlau : On raconte que le Mont Ceahlau a été créé sur l’ordre de l’Empereur Romain Trajan, le conquérant de la Dacie, afin de défendre le territoire des invasions barbares. Tous les esclaves de Dacie et de Décébale auraient été réquisitionnés afin de « construire » le mont.
    • Le Rocher du Diable est ainsi nommé parce qu’il est considéré comme maudit étant donné le grand nombre de personnes qui se sont jetées de cette falaise. Le rocher est ainsi marqué par la présence d’un grand nombre de Croix pour rappeler ces morts tragiques. Il peut être admiré près du Lac Izvorul Muntelui. Cet endroit est connu sous le nom d’ « Extrémité du Lac », puisque c’est là que se trouve le viaduc « la Clairière Largului », qui sépare la Transylvanie et la Moldavie.
14h00:

Le lac de Bicaz.
Nous avons déjeuné dans le restaurant Pescarus juste au bord du Lac artificiel de Bicaz qui est une autre attraction touristique de la région. Ce lac est le legs de la période communiste en Roumanie, les travaux du barrage ont débuté en 1950 et ont été très longs. Ces travaux ont nécessité le transfert de vingt villages.

17h30:

Départ pour Vatra Dornei, sur la route découverte de la Vallée de la rivière Bistrita.  (Particularités géographiques,  culturelles).
Informations, explications culturelles tout le long du chemin.

20h30:

Arrivée à l’hôtel à Vatra Dornei.

  • Vatra Dornei est une destination prisée du Nord de la Roumanie : elle offre en effet des stations de ski, des soins d’Eau Thermale, ainsi que de magnifiques paysages de Montagne à apprécier été comme hiver. Vatra Dornei est par ailleurs doté d’un casino.
    Son parc est également très prisé, notamment en raison d’une « attraction » très particulière : ses écureuils gris ! Au cœur du parc se trouve une source d’eau minérale considérée comme possédant de grandes vertus, et à laquelle nous pouvons nous servir.
    Les principales attractions culturelles sont le Musée de la chasse, le Musée des Sciences Naturelles, mais aussi et surtout le Musée ethnographique de Bucovine, situé tout près de Vatra Dornei.

21h30:

Repas traditionnel offert par la délégation roumaine.

 

Dimanche - 20 février :

11h00:

Départ de l’hôtel en bus.
Arrêt dans le centre de Vatra Dornei.

Promenade dans le Parc de Vatra Dornei
Visite de l’Eglise du parc. Découverte de la curiosité du Parc : les écureuils gris. Découverte de la source d’Eau Minérale, séance photos avec l’ensemble des délégations du Comenius.

12h00:

Retour au bus pour départ vers le Musée Ethnographique de Bucovine.

Musée Ethnographique de Bucovine (particularités ethnographiques et culturelles.)
La famille Ion et Didina Gramada de campulung Moldovenesc ont réuni pendant trente ans des objets de la vie des Roumains et ont actuellement une collection de plus de cinq mille objets qui peignent la vie de la population dans cette région de la Roumanie, et ce, depuis la fin du 19ème siècle. Plus de cent costumes traditionnels sont présentés dans cette collection aux côtés d’objets aussi  divers que des ustensiles de cuisine, du linge, des coffres appartenant aux trousseaux de jeunes mariées, des masques, des icônes, des meubles rustiques, des instruments traditionnels…
M. Ion Gramada a reçu de nombreuses visites officielles tant de la part des dirigeants roumains que de la part d’ambassadeurs étrangers pour saluer ce travail de mémoire qui perdure depuis trente ans et qui offre une image unique de la vie quotidienne des habitants de cette région depuis plus d’un siècle.

Nous avons de nouveau été accueillis chaleureusement et de manière traditionnelle (pain et sel, boisson régionale, costumes traditionnels), et avons bénéficié de la présentation du musée presque à « ciel ouvert » en roumain, en anglais et en français. La visite a été assurée par le « directeur-propriétaire » du Musée, M. Ioan Gramada. L’entrée du musée est gratuite, mais les visiteurs peuvent faire des dons et procéder à des achats dans une petite boutique afin d’aider le musée.

14h00:

Déjeuner à l’hôtel Bucovina.

16h00:

Départ pour le monastère de Voroneţ.
Nous avons fait une dernière pause dans notre périple afin de découvrir un des joyaux artistique de la Roumanie, le Monastère de Voroneţ, aussi appelée la « chapelle Sixtine de l’Orient », en raison de ses splendides fresques dont l’état de conservation (notamment en ce qui concerne les couleurs toujours visibles) est encore en grande partie un mystère.

17h00:

Retour vers Iasi.

20h30:

Arrivée à l’hôtel Le Majestic.
Les délégations se sont dit au revoir, remerciements réciproques.

Lundi - 21 février :

  • Départ des délégations toute la journée.